"steles" de victor segalen. Le rituel du livre

par Christian Doumet

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Jean-Pierre Richard.

Soutenue en 1990

à Paris 4 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Cette lecture de steles de victor segalen, se propose d'interroger la notion de coherence appliquee a un recueil de poemes. Sur quoi se fonde l'unite des soixante-quatre poemes? tel est le probleme pose. Pour tenter de le resoudre, l'auteur met en relation les donnees formelles de la construction du volume, et les themes qui ordonnent en lui une relation au monde. D'etroites homologies apparaissent entre les unes et les autres. Sans doute, ces parentes ont-elles leur source dans la visee exemplaire de ce livre : a l'origine, et anterieurement a toute ecriture, il se refere a d'anciens textes chinois qui, mythiquement, ouvrent la voie d'une remontee vers l'arche du langage. Mais livre aux lettres parisiens de son temps comme une offrande anonyme, il signale egalement la dissolution de la notion d'auteur traditionnelle, travaillant a exhumer une source plus prestigieuse d'ou decoulerait, a mi-chemin entre ideogrammes et caracteres alphabetiques, la poesie pure des signes. Dans cette sacralisation du texte, ou se profile encore le souvenir du livre mallarmeen, tout invite a interpreter la procedure de steles comme la regle complexe, ambitieuse - et revelatrice d'un nouvel etat d'esprit dans les lettres - d'un rituel du livre.


  • Résumé

    This reading of victor segalen's steles questions the concept of coherence as applied to a collection of poems. On what unity is based the sixty-four poems split here into six special orientations? such is the question, and to attempt to reply, the author brings together the formal construction aspects of the volume and the themes which regulate for him a relation to the world. Between the one and the other, a very close correspondance appears. Without doubt, this interrelations find their source in the exemplary vision of this book : at the origin of, and before, any writing. It reflects ancient chinese texts, opening a path back to the very origin of the language. Offered of the parisians literary world of its time as a gift, it also dissolves the traditional idea of a writer, working at revealing a more prestigious source from which arises - half-way between ideogram ans alphabet - a pure poetry of signs. With the writing itself which becomes here the object of veneration behind which the shadow of mallarme appears, everything leads to interpreting the fractioning processus of steles as a complex and ambitious rule - revealing a new state of mind in lite

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de la Nouvelle Calédonie (Nouméa). Bibliothèque universitaire.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH EXT 1990 DOU
  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 1730

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH.MF.PA4.LETT.1990
  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH.MF.PA4.LETT.1990
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/467
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.