Philosophie et rhetorique. Les origines gracques de la controverse sur le probleme de l'exactitude des connaissances en morale et en politique

par MACIEJ STATKIEWICZ

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Pierre Aubenque.

Soutenue en 1990

à Paris 4 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La notion d'exactitude etait au centre du debat epistemologique et methodologique qui s'etait deroule au sein de la philosophie ancienne. L'importance de ce debat fut capital dans le domaine de la morale et de la politique. Notre tradition historique, issue de platon avait mesestime le role que les sophistes et les rheteurs y jouaient. Sa reconstruction semble utile aussi bien pour determiner les sources de la philosophie pratique d'aristote que pour comprendre les tendances methodologiques contemporaines en philosophie morale, politique et juridique. L'analyse attentive des temoignages concernant protagoras et gorgias nous oblige a mettre en question le rapprochement traditionnel entre la sophistique et l'eristique. C'est au contraire la rigueur exageree de la methode logique qui, appliquee aux domaines ne s'y pretant pas, donne des resultats paradoxaux. Aussi bien platon qu'isocrate s'en etaient apercue. Mais ils en ont tire des conclusions divergentes et ils ont adopte des solutions opposees. Platon a essaye de fonder la science morale et politique sur d'autres bases que la rigueur formelle. Isocrate a repousse definitivement toute idee de savoir exact dans le domaine des actions humaines.

  • Titre traduit

    Philosophy and rhetoric. The greek origins of the controversy on the problem of the methodological precision in moral and political thought


  • Résumé

    The ideal of scientific accuracy was at stake in the epistemological and methodological dispute which took place in the ancient philosophical thought. It was particulary relevant in the domain of morals and politics which we call now social sciences. In fact, can they ever become sciences stricly speaking? if we think so today, it is partly because we have adopted one part in ancient dispute and we have neglected the other. The aim of this work is mainly to recall the philosophy of rhetoric, which has put in doubt the possibility of the exact political and moral science and has proposed another mood of knowledge in this domains. The philosophy of rhetoric appears an importent source of the aristotelian dialectic and practic philosophy. Its position in the controversy with the socratic ideal of formal rigour explains also in great part one purely metaphysical conception - the plato's theory of forms.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : THESE NON CORRIGEE

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 1926
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.