Religion naturelle et raison : enjeux et effets philosophiques de la position d'un credo minimum au XVIIème siècle

par Jacqueline Lagrée

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Pierre Magnard.

Soutenue en 1990

à Paris 4 .


  • Résumé

    La position d'un credo minimum, c'est-à-dire d'un petit nombre de règles et d'articles de foi fondamentaux, avait pour but premier de mettre fin aux controverses théologiques et d'assurer la paix civile. Mais cette perspective, reprise par des irenistes protestants, tels que Grotius, Hebert de Cherbury, Louis Meyer, l'ami de Spinoza, Wissowaty ou le pasteur Isaac d'Huisseau, eut d'abord pour effet le retour de la religion naturelle à la manière stoïcienne, et l'affirmation de laïcs du droit de penser et de croire par eux-mêmes ce courant de pensée constitua l'horizon intellectuel des grands systèmes postcartésiens et contribua à formuler des questions vives du temps que les philosophies de Hobbes, Spinoza et Leibniz reprirent à leur compte, quitte à les reformuler autrement. L'examen des interactions entre une grande philosophie antique, le stoïcisme, pourvoyeuse de modèles et de concepts, un courant de pensée vigoureux au 17eme siècle et les grands systèmes du temps montre qu'on ne saurait lire un système philosophique indépendamment de son contexte intellectuel, et ce que peut être la puissance d'une philosophie.

  • Titre traduit

    Natural religion and reason : philosophical effects of the stands of a "Credo minimum" in the 17th century


  • Résumé

    The claim of a "credo minimum" (or the statement of a small number of articles and precepts of faith) was made in the 17th century in order to unite all churches and religions. But it had another effect : the comeback of natural religion in the stoic mode, and the apparition of laymen on the stage of theology. The work of Grotius, Herbert of Cherbury, Louis Meyer, friend of Spinoza, Wissowaty and Isaac d'Huisseau constitute the intellectual horizon of the great post Cartesian systems. To know what their questions were, how the great philosophers of the 17th century, especially Hobbes, Spinoza and Leibniz, answered to them by reformulating and shifting them, leads to a new method of reading philosophical writings, which takes much care of the intellectual context. It shows too, what power of a philosophy, in that case stoicism, can be.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1991 par J. Vrin à Paris

La raison ardente : Religion naturelle et raison au XVIIe siècle


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (527 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 1798
  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 92-317
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 14732

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : L.3989
  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH.MF.PA4.LETT.1990
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1991 par J. Vrin à Paris

Informations

  • Sous le titre : La raison ardente : Religion naturelle et raison au XVIIe siècle
  • Dans la collection : Philologie et Mercure
  • Détails : 1 vol. (351 p.)
  • Notes : Contient en Appendice la trad. du "Meletius" de Hugo Grotius. La couverture porte : "Hugo grotius" ; "Etude et traduction du Meletius".
  • ISBN : 2-7116-1068-3
  • Annexes : Bibliogr. p. [327]-342. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.