La thématique de l'éloge dans la poésie hispano-musulmane des XIe et XIIe siècles

par Abdallah Fadlallah

Thèse de doctorat en Études arabes

Sous la direction de Rachel Arié.

Soutenue en 1990

à Paris 3 .


  • Résumé

    Les poetes andalous du 11eme et 12eme siecles reprennent, en general, la forme et le contenu de la qacida laudative pratiquee en orient depuis l'epoque preislamique jusqu'a l'epoque abbasside en passant par l'epoque umeyyade. Ils observent donc, les memes regles anciennes, relatives a ce genre de poesie, a savoir par exemple : l'arret sur le campement, le nacib (prologue amoureux); les memes images laudatives comme : "courageux comme le lion", genereux comme la mer","de noble origine","pieux","beau comme la lune", "clair comme le soleil". Les poetes andalous n'ont enfreint a ces regles, que rarement, dans la mesure ou la belle nature d'espagne est appreciee par le poete et lui inspire certains elements de comparaison avec la personne objet de louange d'autre part, l'influence de la culture et de la civilisation raffinees d'andalousie, se revele chez ces poetes laudateurs une langue evitant les mots barbares et le style complexe. La, se trouve la seule difference entre la poesie andalouse et la poesie laudative orientale.


  • Résumé

    The andalusian poets of the eleventh and twelfth centuries return, in general, to the forme and the content of the qacida laudatory practised in the orient, since the pre-islamic era until abbassid era and passing through the umeyyad era. They observe the same rules relative to the ancient poetic forms. For example; the stios of the campements, the nacib (prologue of love); the same laudatory themes and images as "courageous as a lion", "generous as the sea","of noble origin", "pious", "beautiful as the moon", "clear as the sun". The andalusian poets rarely transgress these laws enly in the measure where the beautiful nature of spain is appreciated by the poet and inspires him to compare it to the person who is the object of his praise. On the other hand, the influence of the culture and the rafined civilization of andalusia, reveats itselfin these poets through a language, which avoids barbarian werds and the complex style. This is the only difference betwen the andalusian laudatory and the oriental laudatory poetry.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. 633 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 14854-<1,2>

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 92-215
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.