Sophocle et Artaud : Pour une représentation contemporaine d'"Ajax"

par Antigone Morou

Thèse de doctorat en Études théâtrales

Sous la direction de Michel Corvin.

Soutenue en 1990

à Paris 3 .


  • Résumé

    Influence par la premiere pensee magico-religieuse grecque (vie siecle:orphisme, "chamanisme grec"), l'univers de sophocle est fonde sur une vision de "l'homme total": la polarite des principes originels, les moeurs que le heros defend (culte des morts), la langue tragique, affirment la presence du mythe chez sophocle, dans ajax, il s'agit de la divination du heros tragique qui, tout comme le dieu orphique, dionysos, passe a travers la souffrance de la mort et a la restauration du corps dionysiaque. La vision theatrale d'artaud s'inscrit dans la perspective d' un retour au mythe: son acteur re-incarne le heros mythique, mediateur des conflits, construisant par son jeu un espace rituel. Artaud evoque, lui aussi, la pensee grecque, surtout dans son discours sur le corps (conceptions orphiques) et sur la culture (pensee d'heraclite). Sa volonte rejoint ainsi celle de sophocle: retrouver le corps unique; divin. Ajax pourrait ainsi constituer un modele du theatre de la cruaute : la parole tragique et le jeu scenique designent ici un espace rituel, tel qu'artaud voulait creer au theatre. Notre projet de mise en scene propose un espace combinant la structure du theatre antique grec et celle du theatre d' artaud (les spectateurs entoures par l'action) : c'est le choeur qui transformerait les donnees spatiales. Ainsi, le jeu theatral (voix-jeu des acteurs) avec la lumiere et le son joueraient un role physique en construisant un espace rituel, suivant les imperatifs du theatre de la cruaute.

  • Titre traduit

    Sophocleus an artaud: a modern representation of ajax


  • Résumé

    Influenced by the premier magico-religious greek thought (vi century:orphism, "greek shamanism"), sophocleu's universe is founded on the vision of the "the total man":the antithesis of the original principles, the ethic the tragic hero defends (cult of dead) and the tragic language affirm the presence of the myth in sophocleus. In ajax, the trajic hero becomes divine and he, as the orphic god dionysus, passes through passion from death to the restoration of the dionysiac body. Artaud's theatrical vision springs from the mythic sources: his actor, incarnation of the mythic hero, mediator of the conflicts, from a ritual space by his acting. Artaud evokes the greek thoght as well as sophocleus, especially in his ideas bout the body (orphic conceptions) and the culture (heraclitu's influence). His search follows the sophoclean mind in recreating the divine united body. So ajax could constitute a model of the theatre of cruelty : the trajic language and the acting from a ritual space, as artaud wanted to realise in his theater. Our project of direction proposes a space conbining the structures of the ancient greek theater and artaud's theater (the spectators are encircled by the action): the chorus could transform the space (according to his acting). The acting (voice and movement of the actors), the light and the sound would create a ritual space, exercing a "physical" role, as in artaud's theater.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (404 f.)
  • Notes : THESE NON REPRODUITE
  • Annexes : Bibliogr. ff. 386-402

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.