Mort et "fin'amors". Poesie et roman. 12eme - 13eme siecles

par Marie-Noëlle Toury

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Emmanuèle Baumgartner.

Soutenue en 1990

à Paris 3 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Cette recherche tente de definir une ecriture poetique de la mort d'amour, distincte du vocabulaire qui ne produit le plus souvent qu'un effet d'hyperbole, et commune aux troubadours et aux trouveres. Une premiere partie analyse, au niveau elementaire, les procedes stylistiques et semantiques mis en oeuvre par les poetes, d'abord dans le domaine d'oc, puis dans celui d'oil, pour signifier une mort d'amour qui reste evidemment virtuelle. Dans une deuxieme partie, l'examen porte sur les textes narratifs, romans et recits brefs, presque tous du domaine d'oil, dans lesquels la mort se trouve realisee, etudiant les differentes modalites de cette mort, tenant compte du clivage introduit au 13eme siecle par l'irruption de la forme prose. La troisieme partie reconsidere alors le corpus poetique dans son ensemble et, dans une optique plus large, grace aux conclusions obtenues, reconnait un certain nombre de procedes (structure et mouvement des chansons, metaphores, substituts), propres a signifier la mort d'amour, elle-meme metaphore de la mort du chant. La synthese est fournie par trois textes representatifs de l'intertextualite du motif, a travers le melange des genres lyrique et narratif.


  • Résumé

    This study is an attempt at defining the "death by love" motif in terms of a poetics common to both troubadours and trouveres, as distinct from its essentially hyperbolic lexical usage. The first part is devoted to a preliminary analysis of the semantic and stylistic devices used first by the poets of the langue d'oc, then by those of the langue d'oil, to signify a necessarily virtual death by love. The second part examines those narrative texts - romances and shorter works, most of them in the langue d'oil - in whitch death is realized, paying attention to the diversity of its forms, and taking into account the break introduced by the emergence of prose forms in the 13th century. The third part extends the results of these explora- tions to the whole of the poetic corpus and is thus able to identify some of the devices (structure and movement of the songs, metaphors, substitutes) used to signify death by love as a metaphor of the death of song. A synthesis is offered by three texts in whitch the intertextuality of the motif is best represented in the combination of the lyrical and narrative modes.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.