Le concept de démocratie à Madagascar : traditions autochtones et influences externes

par Bienvenue Randrenjatovo

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Yves Mény.

Soutenue en 1990

à Paris 2 .


  • Résumé

    La politique malgache s'analyse en deux phases : l'ere de la premiere republique de 1958 a 1975, l'avenement de la deuxieme republique en 1975. Leur denominateur commun est l'option socialiste et les principes democratiques dans leur projet de societe. L'apparition du concept de democratie dans le lexique politique malgache se situe dans la periode coloniale, avec les mouvements nationalistes pour la souverainete de madagascar et les droits de son peuple. Il prenait une connotation de justice sociale. L'accession a l'independance impliquait un choix politique resolu par l'adoption du modele constitutionnel francais anime par l'esprit des traditions socio-politiques malgaches. Madagascar entendait rehabiliter son genie propre apres l'obliteration coloniale. L'avenement de la deuxieme republique consacra l'apport d'une ideologie revolutionnaire. Le concept democratique prit des connotations complementaires : affirmation d'une identite, souverainete populaire. L'identite malgache se caracterise par : le culte du chef designe par dieu et les ancetres, la recherche du bien commun, le civisme communautaire, le fonctionnalisme religieux. La politique des nouveaux dirigeants temoigne une continuite avec la pratique traditionnelle. Ils y ont puise et recherche la legitimite du chef, le developpement par la formule participante, la stabilite du pouvoir, l'unite nationale, l'expression d'une justice sociale. Les institutions etablies incarneront un socialisme malgache et justifieront un statut d'etat de droit. Pourtant, les contradictions de cette conciliation de principes hererogenes se manifestront par : une confusion institutionnelle, un dirigisme etatique, une rigidite des structures. . .

  • Titre traduit

    The concept of democracy in madagascar : external traditions and autochtones influences


  • Résumé

    Malagasy politics is analyzed in two phases : the era of the first republic of 1958 to 1975, the advent of the second republic in 1975. Their denominator common is the socialist option and the principles democratic in their project of society. The appearance of the concept of democracy in the malagasy political lexicon is during the colonial time, with the nationalist movements for the sovereignty of madagascar and the rights of his people. It took a connotation of social justice. The accession with independence implied a political choice solved by the adoption of the french constitutional model animated by the spirit of the malagasy traditions socio-policies. Madagascar intended to rehabilitate its own genius after colonial obliteration. The advent of the second republic devoted the contribution of a revolutionary ideology. The democratic concept took complementary connotations : assertion of identity, popular sovereignty. The malagasy identity is characterized by : the worship of the chief appointed by god and the ancestors, the research of the good common, community good citizenship, religious functionalism. The politics of new leaders testifies a continuity with the traditional practice. They there drew and sought the legitimacy of the chief, the development by the participating formula, the stability of the power, the national unity, the expression of a social justice the established institutions will illustrate. . .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : DT1990-87,1
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : DT1990-87,2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.