La participation italienne à la résistance yougoslave

par Milan Ristanović

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Guy Pedroncini.

Soutenue en 1990

à Paris 1 .


  • Résumé

    Le mouvement antifasciste italiens en Yougoslavie (1941-1945) avec la participation des gros effectifs militaires, l'activité militaire qui avait duré 20 mois, avec les victimes énormes, a donné une nouvelle qualité dans la deuxième guerre mondiale, et a rétabli un nouvel équilibre dans les Balkans et en Europe, donnant ainsi une remarquable contribution morale et militaire a la défascisation et la démocratisation de l’Italie, et a la libération définitive de la Yougoslavie. Dans l'introduction on parle du phénomène de l'antifascisme dans les forces armées italiennes en Yougoslavie, des volontaires italiens et des racines du mouvement de la résistance italienne à l'étranger. La deuxième partie est consacrée à la capitulation de l’Italie et de ses répercussions sur les forces armées italiennes stationnées dans les Balkans. Durant toute la guerre l'adriatique était une zone, la plus sensible et fragile de toute Europe. Les inquiétudes, les craintes, les espérances et les illusions de toutes les parties engagées dans la guerre étaient liées à l'adriatique. On expose la situation militaire dans cette région dans la troisième partie sous le titre "la bataille pour l'adriatique". La quatrième partie est consacrée à la. . .

  • Titre traduit

    The Italian participation in the Yougoslav resistance


  • Résumé

    In the introduction one speaks about the phenomenon of anti-fascism in the Italian armed forces in Yugoslavia during the second world war, about the voluntaries Italians in Yugoslavia, and about the roots of Italian resistance in abroad. The second part is consecrated to the capitulation of Italy and to the repercussions to the Italian armed forces situated in Balkans. During whole war the Adriatic was the most tangible and most brittle region of Europe. Many anxieties, fears and hopes of each one side involved in the war was bound for the Adriatic. The military situation in this region is explained in the third part of this work. The fourth part is consecrated to the Italian resistance in Montenegro, where, in the winter 1944 were founded the greats Italians unities militaries as divisions and brigades. In this part, in a whole chapter one speaks about the Italian division partisan "garibaldi", which play a great part in the Yugoslav resistance. In the fifth part one explains the resistance in Bosnia in the Perion winter-spring 1944,. . .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (445 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 438-445. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 90 : 89
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 92-455
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 14931

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH.MF.PA1.LETT.1990
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.