La genèse de la réalité dans la logique objective de Hegel

par Ramon Hilario

Thèse de doctorat en Histoire sociale. Philosophie

Sous la direction de Jean-Marie Vincent.

Soutenue en 1990

à Paris 1 .


  • Résumé

    Cette thèse questionne la réalité génétique du concept telle qu'elle s'engendre et s'organise dans la logique objective du système hégélien. Dans ce système l'être ne peut aller au-delà de la transcendance formelle des phénomènes des sens sans le savoir spirituel et la reconnaissance qui le font être expression de cette "conscience sur soi-même". Dans la science de la logique, l'être se nie, non pas pour s'affirmer comme qualité et nier son essence, mais pour affirmer l'effectivité de cette essence devenue être-là de réalité (dasein). La réalité de l'être-là est la catégorie conceptuelle et la genèse de la réalité (réalité) de la logique objective. Le concept est ainsi l'expression la plus haute du système et il se comprend par la réalité objective qu'il engendre. Le mouvement d'auto-détermination de l'être, de l'essence et du concept se manifeste dans l'altérité de cette réalité qui est la médiation existentielle et la logique du politique. C'est par cette logique que les principes de la philosophie du droit sont l'expression et l'organisation autodéterminant la morale et la politique dans l'universalité reconnue du "concept pur se comprenant". Le système exprime ainsi une réalité morale et politique qui laisse l'être dire son essence authentique à l'intérieur des nécessites naturelles et spirituelles de son temps et de son espace.

  • Titre traduit

    The realmity genesis of the Hegel's objective logic


  • Résumé

    The question of this thesis is the genetic reality of concept. This genetic reality takes its existence and organizes itself into the hegelian system. In this system being may not go beyond the formal transcendence of phenomenological senses without the spiritual knowledge and recognition that this expression of self consciousness emerges as consciousness of the being of self itself. In the science of logic, the being denies itself, not ot affirm itself as quality and to deny this essence, but to affirm the effectivity of this essence which has become existence (dasein). The reality of this existence is the conceptual category and the reality genesis of the objective logic. So the concept is the highest expression of the system and is expressed itself by the existential mediation and the logic of politics. It is by this logic that philosophy of right is the expression and organization of the self-determination of moral and politics within the recognized universality of the pure concept in its understanding. So this system expresses a moral and political reality which let the being telling its authentical essence into the natural and spiritual necessities of its time and its space.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (549 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 531-544. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 90 : 3
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 92-269
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 14641-<1,2>

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH.MF.PA1.LETT.1990
  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH.MF.PA1.LETT.1990
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.