Les français face au problème tchécoslovaque : de l'Anschluss à la Conférence de Munich, mars-septembre 1938

par Yvon Lacaze

Thèse de doctorat en Lettres et sciences humaines

Sous la direction de Jean-Baptiste Duroselle.

Soutenue en 1989

à Paris 1 .


  • Résumé

    Les accords de munich ne peuvent se comprendre sans une apprehension de l'opinion publique francaise, a travers l'etude non seulement des partis politiques et autres groupes de pression, mais aussi de la representation que se font les francais de l'allie tchecoslovaque (mal connu en dehors d'une elite restreinte) ou de l'adversaire allemand (relations franco-allemandes d'"amour-haine"). La droite est acquise dans sa grande majorite au pacifisme, par ideologie antirepublicaine, conviction d'une necessaire "conversation" avec le reich, reference au "repli imperial", et surtout par anticommunisme. A gauche, le parti radical-socialiste, dans sa derive droitiere, endosse munich ; la sfio est divisee ; le pcf seul reste monolithique, mais le "pacifisme de gauche" exerce des ravages. Munich divise les partis politiques, mais aussi les familles spirituelles, la "france profonde". L'attitude de l'opinion ne se comprendrait pas enfin sans la prise en compte d'un debat moral, d'un debat juridique et d'un debat d'opportunite. Une mauvaise connaissance de l'etranger ; une perception inquiete de la "puissance" francaise ; le pacifisme profond de l'opinion ; l'aveuglement de la droite sur la nature du danger prioritaire, le nazisme ; celui d'une gauche qui privilegie un pueril interieur imaginaire, permettent d'expliquer munich.

  • Titre traduit

    The FRENCH PEOPLE IN FRONT OF THE CZECHOSLOVAK PROBLEM FROM THE ANSCHLUSS TO THE 02MUNICH CONFERENCE (MARCH-SEPTEMBER 1938)


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    We cannot understand the munich agreements without exmaning the french public opinion, through the study of political parties and other lobbies, but also through the knowledge which the french people have of the czechoslovak ally (ill-known outside of a limited elite) or of the german adversary (franco-german relations of "love-hate"). The right, for the most part, professes pacifism out of antirepublican ideology, conviction of a necessary "conversation" with the reich, reference to "repli imperial" and chiefly out of anticommunism. At left, the radical-socialist party, in consequence of its drift to right, assumes the responsability of munich ; the sfio is divided ; only the pcf remains monolithic, but the "leftist pacifism" works havoc. Munich divides not only political parties, but also spiritual families, "deep france". Lastly, the posture of opinion cannot be understood without taking into account a moral debate, a juridical debate, a debate of opportunity. A bad acquaintance of foreign people ; an anxious perception of the french "power" ; the deep pacifism of opinion ; the blindness of the right on the nature of the foremost danger (the nazism) or of the left (which privileges an internal imaginary danger) allow us to explain munich.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 5 vol. (1830 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 1577-1763. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque de l'Institut d'études politiques et de l'Institut de Préparation à l'Administration Générale.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : THESE-1989-LACAZE(1)
  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque de l'Institut d'études politiques et de l'Institut de Préparation à l'Administration Générale.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : THESE-1989-LACAZE(2)
  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque de l'Institut d'études politiques et de l'Institut de Préparation à l'Administration Générale.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : THESE-1989-LACAZE(3)
  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque de l'Institut d'études politiques et de l'Institut de Préparation à l'Administration Générale.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : THESE-1989-LACAZE(4)
  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque de l'Institut d'études politiques et de l'Institut de Préparation à l'Administration Générale.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : THESE-1989-LACAZE(5)
  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 90 ! 30
  • Bibliothèque : Centre de recherche sur l'histoire de l'Europe Centrale contemporaine. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 059
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 92-315
  • Bibliothèque : Bibliothèque de documentation internationale contemporaine (Nanterre).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : F 10517 (1)
  • Bibliothèque : Bibliothèque de documentation internationale contemporaine (Nanterre).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : F 10517 (2)
  • Bibliothèque : Bibliothèque de documentation internationale contemporaine (Nanterre).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : F 10517 (3)
  • Bibliothèque : Bibliothèque de documentation internationale contemporaine (Nanterre).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : F 10517 (4)
  • Bibliothèque : Bibliothèque de documentation internationale contemporaine (Nanterre).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : F 10517 (5)
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I4=14646-<1 À 5>
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.