Pour une esthétique de la musique avec ordinateur

par Jean-Baptiste Barrière

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Olivier Revault d'Allonnes.

Soutenue en 1990

à Paris 1 .


  • Résumé

    Cette thèse propose une synthèse des recherches musicales, articulée vers une esthétique de la musique avec ordinateur. Elle exhibe le lien entre la constitution d'une telle esthétique et la problématique des systèmes et des modèles, unifiant l'ensemble des recherches actuelles. Elle s'intéresse donc principalement à la détermination des conditions de cette esthétique. Elle tente formellement de faire système, en multipliant des points de vue complémentaires(esthétiques,) épistémologiques, historiques, techniques, compositionnels, et enfin sociologiques). Elle articule les problématiques de la complexité, de la totalité, de l'interaction ainsi que les idéologies sous-jacentes. Elle part du constat esthétique de la perte du caractère d'évidence de l'art, signifie par Adorno, et l'oppose à la nécessité de la création, impossible à arrêter. Elle embrasse les questions entremêlées du statut de l'artiste, de l'industrie culturelle et de la culture industrielle s'interroge sur les liens indissolubles, tout à la fois ostensibles et caches de la création et de la cognition. Il s'agit donc d'une genèse d'une approche de la musique qui pose l'interdisciplinarité comme nécessité et a priori, du fait de la complexité des problématiques en interactions. Partant de la dimension purement esthétique, de l'analyse de la situation de la composition et de ses modèles, elle finit par s'interroger sur les conditions de l'avancement de la recherche musicale et par conséquent de la musique. Elle propose en conclusion le modèle d'une institution de recherche musicale comme structure de relais, dont l'objectif serait de centraliser les problèmes pour décentraliser leurs solutions.

  • Titre traduit

    For an aesthetics of music with computer


  • Résumé

    This thesis proposes a synthesis of the musical research,articulates towards an aesthetics of music with coputer. Il exhibits the link between the constitution of such an aesthetics and the problematic of systems and models,unifying the whole of today's researches. It is mainly concerned with the determination of the conditions of this aesthetics. It attempts formally to make system,by multiplicating complementary points of view (aesthetical,epistemological,historical,technical,compositionnal and finally sociological). It articulates the problematics of comolexity,totality,interaction,as well as underling ideologies. It starts from the aesthetical constatation of the loss of the evidence nature of art, signifed by adorno and opposes it to the necessity of creation which is impossible to stop. It embrasses the intertwined questions of the artist status,of industrial culture and cultural industry. It questions the indissolubles links,both ostensibles and hidden,between creation and cognition. This is therefore ghe genesis of an approach of music which asks for interdisciplinarity as necessity and a priori,because of the complexity of the problematics in interactions. Starting from the purely aesthetical dimension,the analysis of the situation of composition and its models,it ends by interrogating on the conditions of advancement of musical research and by ways of consequence of music. Its proposes in conclusion the model of an musical research institution.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (648 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. pp. 565-610. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 90 : 16
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 92-54
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 14622

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH.MF.PA1.LETT.1990
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.