Mise en evidence d'une nouvelle sequence d'adn moyennement repetee chez la souris

par MARTINE DECOVILLE

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Daniel Locker.

Soutenue en 1990

à Orléans .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Plus de la moitie du genome des eucaryotes est constitue de sequences d'adn repetees organisees en tandem ou dispersees dans tout le genome. Peu d'entre elles ont ete etudiees et leur role est encore mal connu. Nous avons mis en evidence chez la souris une nouvelle sequence moyennement repetee, originale du fait de sa grande taille, de son petit nombre de copies et de son apparition recente dans le genre mus. L'etude de grands clones d'adn genomique porteurs de cette sequence nous a permis de preciser sa taille qui est d'environ 15 kb, de montrer qu'elle n'etait pas organisee en tandem et qu'elle etait souvent interrompue par d'autres sequences d'adn repetees dont certaines ont pu etre identifiees comme appartenant a la famille l1md. Dans l'espece mus musculus domesticus cette sequence, appelee l3, est presente en une centaine de copies tres apparentees qui peuvent etre regroupees en plusieurs sous-familles. L'hybridation d'adn issu de differents rongeurs avec l3 a montre qu'elle etait specifique du genre mus. Son organisation a ete comparee dans deux especes, mus musculus domesticus et mus caroli, qui ont diverge il y a entre 5 et 7 millions d'annees. Nous avons ainsi pu montrer que le degre de repetition de l3 etait variable d'une espece a l'autre, mais qu'il existait une organisation consensus commune a ces deux especes. L'ensemble de ces resultats nous a permis de proposer un modele d'amplification de l3 a partir d'un element ancetre. Celui-ci aurait subi plusieurs vagues successives d'expansions suivies de mutations. Certaines etapes mutationnelles doivent etre recentes puisque nous avons pu detecter une organisation particuliere a certains individus de l'espece mus musculus domesticus


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 124 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Orléans. Service commun de la documentation.Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.