Antennes imprimees a elements rayonnants de forme quelconque

par PATRICE PICHON

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de Albert Papiernik.

Soutenue en 1990

à Nice .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Cette these decrit l'analyse d'elements rayonnants de forme quelconque realises en technique microruban. La formulation de la methode est rigoureuse. Elle s'appuie sur la resolution d'une equation integrale exprimee a l'aide de potentiels vecteur et scalaire par la methode des moments. Une premiere etape nous amene a determiner les fonctions de green dont les expressions laissent apparaitre les integrales de sommerfeld. Ces dernieres sont traitees par des techniques numeriques appropriees. La resolution se poursuit par la decomposition de la distribution du courant de surface sur un ensemble de cellules de forme triangulaire qui epousent au mieux la geometrie de l'element rayonnant. Des fonctions de base subsectionnelles sont definies sur des couples de cellules et la methode des moments est appliquee. Ainsi, cette methode conduit a l'expression des grandeurs electriques caracteristiques (frequence de resonance, impedance d'entree, diagrammes de rayonnement) de nouvelles geometries d'antennes


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 85 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.