Optoalimentation de capteurs par fibre optique

par Antoine Laurent Neveux

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Dan B. Ostrowsky.

Soutenue en 1990

à Nice .


  • Résumé

    Les travaux que décrit ce mémoire ont montré les performances des capteurs optoalimentés par fibres optiques en environnement hostile. Après quelques généralités sur l'alimentation optique par fibre, la première partie traite de la conversion photovoltaïque, des différents procédés d'élévation de tension, et des problèmes liés à l'alimentation électronique, en particulier de l'évolution des ressources et des besoins avec la température. La seconde partie traite des circuits électroniques du capteur. Le problème de consommation électrique a été résolu certes par l'utilisation de la technologie CMOS, mais surtout par un fonctionnement séquentiel des différents organes et par une méthode de codage qui tire profit des caractéristiques de la fibre. La structure et la mise en œuvre des circuits ont été particulièrement soignées afin de concilier la métrologie précise et la faible consommation. Après une étude portant sur l'unité de contrôle chargée de gérer le capteur optoalimenté, une discussion est ouverte sur les perspectives de cette technique. Les annexes décrivent en détail les deux réalisations qui ont étayé cette étude

  • Titre traduit

    Optically powered sensors of optical fibre


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (155 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 97-98. Résumé en français

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 90NICE4421
  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 90NICE4421BIS

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MF-1990-NEV
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.