Utilisation de métaux (majeurs et traces) et de radioéléments à vie courte dans l'étude des zones à dépôt rapide

par Pierre Ambatsian

Thèse de doctorat en Sciences de la terre

Sous la direction de Michel Bernat.

Soutenue en 1990

à Nice .


  • Résumé

    Le comportement de métaux, majeurs et traces et de radioéléments a été étudié dans les sédiments récents de trois environnements géographiquement différents mais dont le caractère commun réside dans la mise en place rapide des dépôts. Grâce aux attaques ménagées, les conditions de transfert des métaux de la roche aux sédiments du lagon de Nouvelle-Calédonie, le rôle des oxydes comme support principal des métaux et leur quantification ont été mis en évidence. L’étude radiochimique a permis de souligner les spécificités de chaque zone de sédimentation étudiée. Dans le lagon ouest néo-calédonien, les sédiments de la baie de Dumbéa sont différents de ceux des iles Belep par leur teneur en uranium et thorium et par leur vitesse de dépôt (3. 7 et 1. 8 mm/an). Les flux de plomb 210 sont plus élevés (2. 13 et 1. 6 DPM/CM2/an) que ceux que l'on trouve généralement sous ces latitudes (0. 2 à 0. 5 DPM/CM2/an). Dans le golfe du Lion, en Méditerranée occidentale, les radioéléments naturels (uranium, thorium et plomb 210) semblent être influencés par les apports du Rhône. Le déséquilibre des filiations radioactives décelé à des profondeurs où l'équilibre entre par exemple le thorium 228 et 232 devrait exister, nous a permis de conclure que les sédiments métallifères de la fosse Atlantis II en Mer Rouge, sont le siège de circulation latérale de fluides minéralisateurs, plus ou moins contrôlée par la perméabilité des couches. Dans les sédiments à dépôt rapide que nous avons étudiés, le plomb 210 se révèle être l'isotope le mieux adapté à la détermination des vitesses de sédimentation. Dans le cas de sédiments anciens comme ceux de la fosse Atlantis II, l'étude des filiations radioactives met en évidence l'existence de phénomènes perturbateurs actuels

  • Titre traduit

    Utilisation of major and trace metals and short living radioisotopes for the study of belts of fast deposition


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (282-ix f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 264-282. Résumé en français

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Bibliothèque Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 90NICE4407
  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Bibliothèque Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 90NICE4407BIS
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.