Maintien autonome et recombinaison d'éléments génétiques dans des familles de souris transgéniques et des cellules en culture

par Joëlle Vailly

Thèse de doctorat en Biochimie

Sous la direction de François Cuzin.

Soutenue en 1990

à Nice .


  • Résumé

    Les plasmides pPyLT1, qui code pour la protéine grand T de polyome, p12B1, qui contient un fragment d'ADN de souris reconnu par la protéine grand T in vitro, et p12B2, qui contient le LTR du virus MMTV, ont été injectés dans des oeufs fécondés de souris. Treize lignées de souris transgéniques ont été obtenues, et l'une de ces lignées, répliquant les plasmides p12B1 et p12B2 à l'état autonome de façon stable, a été plus particulièrement étudiée. Ces plasmides sont transmis avec une efficacité de 100% à la descendance. La réplication et le maintien autonome de p12B1 peut s'expliquer par la présence de 2 blocs CDE1 et CDE3 homologues aux blocs des centromères de levure, et de séquences ARS potentielles de souris. L’injection de p12B1 seul entraine une très haute fréquence de transgénèse et une intégration du plasmide. Le transfert de p12B1 seul ou en cotransfection avec pPyLT1 montre que ce plasmide s'intègre dans des cellules en culture. Les profils d'intégration dans la lignée cellulaire C127 suggèrent une haute fréquence de recombinaison, et l'analyse de cellules LTK-transfectées, sélectionnées pour une amplification. De façon intéressante, un plasmide contenant les séquences MuARS peuvent être amplifiées dans les cellules LTK-, et peut se répliquer de façon autonome dans des transgéniques sans être transmis à la descendance. L'instabilité de p12B1 in vitro peut être corrélée à l'instabilité génétique généralement observée au cours des étapes de la progression tumorale

  • Titre traduit

    Recombination and autonomous replication of genetic elements in transgenic mice strains and in cell cultures


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (132 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 121-132. Résumé en français

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Bibliothèque Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 90NICE4397
  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Bibliothèque Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 90NICE4397BIS
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.