Le passeisme et le misoneisme dans l'oeuvre de jean giono

par RANDA ELNABOUT CHALLITA

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de André Daspre.

Soutenue en 1990

à Nice .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    A travers l'oeuvre de giono, surtout celle de l'entre deux guerres, le passeisme et le misoneisme y apparaissent comme deux grands themes. Par le premier, giono nous tire toujours vers le passe. Un passe meilleur parce que source de renouvellement et de recommencement. Schematiquement, ce moment correspond a l'apres deluge quand tout est neuf et lave. Par le misoneisme, giono entend garder au paysan, l'homme qu'il a choisi de defendre, un espace vital non souille, a l'interieur duquel celui-ci peut vivre sainement loin de la civilisation industrielle et de tout ce qu'elle engendre. Pour giono, puiser dans le passe rend heureux parce que c'est a partir de la que l'homme redecouvre et peut redecouvrir, a chaque moment, l'essence de toute chose, du geste comme de la parole. Il n'y a pas de doute que la terre lui apprend la grande lecon et le secret du bonheur. La terre apprend a l'homme a donner son ble aux. . . Oiseaux et d'etre heureux, a planter des narcisses juste pour le plaisir de les fouler ou de les offrir sans jamais et toujours se soucier de ce que cela rapporte en argent, en papiers qu'on cache sous les chemises.


  • Résumé

    Through the work of giono, espacially that which he wrote between the two wars. The passeism and the misoneism appear like two main thems. With the first one, giono draw us back to the past. A better past because it is source of renewal and fresh beginnings. Schematically, this moment correspond to the post -flood when everything is new and washed. With the misoneism, giono wants to keep a vital unpolluted space for the peasant whom he chose to defend. Into this vital space, the peasant can live healthy far from the industrial civilization and from all it begets. For giono, drawing from the past makes man happy because in that way, man redescovers and can, at each moment redescover the essence of each thing, of each gest as of each word. There is no doubt that the land teaches him the great lesson and the secret of happiness. The land teaches man to give his corn to the birds and to be happy, to plant daffodils just for the pleasure of walking through them or to give them away without ever always worrying how much they will earn him in coins or in note that he hides under his shirts.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Bibliothèque Lettres, Arts, Sciences humaines-Henri Bosco.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.