Philosophie critique de la communication

par Arnaud Villani

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Dominique Janicaud.

Soutenue en 1990

à Nice .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'etude entreprend d'abord une genealogie du commun, de la communaute et de la communication en grece ancienne jusqu'a platon. Essayant de determiner un concept de la communication, elle retrouve un sens positif au paradoxe, et audela de l'espace lineaire, aux espaces-carrefour, ouverts par une multiplicite de chemins. Concentrant la critique sur la communication contemporaine, ou elle met en evidence le danger d'une surpuissance abstraite, et niant que la "nouvelle communication" apporte reellement du nouveau, elle tente de redonner place a la singularite et a l'ecart, au silence, a la pauvrete du dialogue, a la poesie, au symbole au sens originel. Pour contrer les effets de la multiplication acceleree des intermediaires et des simulacres, elle cherche a remettre l'homme face a des reels, en supposant universel un font de "grande communication" auxquels tous participent.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.