La détermination des taux de change dans le cadre d'un petit pays : modèle théoriques et implications politiques

par Faïçal Ben Ameur

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Claude Berthomieu.

Soutenue en 1990

à Nice .


  • Résumé

    Le taux de change est une variable bien complexe, dont la détermination nécessite un processus intéractif, qu'on ne peut expliquer en totalité ni par un seul facteur, ni par un ensemble limite de variables explicatives. Ainsi, toute explication convenable exige qu'on prête attention à plusieurs facteurs économiques dont l'importance relative, parfois renforce, parfois compensé en partie celles des autres. C'est dans cet esprit d'analyse que nous avons essayé de survoler les principales approches en matière de la détermination des taux de change. Notre optique était de partir des modèles les plus simples vers les modèles les plus sophistiques, en introduisant, à chaque fois, de nouvelles variables (comme par exemple : la monnaie, les mouvements de capitaux et les actifs financiers. . . ) Et en passant de l'analyse de long terme à celle du court terme et de l'équilibre statique à l'équilibre dynamique. Tout ceci en se limitant au cadre bien precis d'un petit pays ouvert sur l'exterieur. Notre but etait d'analyser l'impact d'une modification du taux de change de la monnaie domestique (en occurence de la dévaluation) sur les principaux agrégats macro-économiques du pays.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (304 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographique f. 282-304. Notes bibliographiques en bas de page

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Bibliothèque de Saint-Jean d'Angély.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1990NICE0006bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.