La delinquance en loire-inferieure entre 1800 et 1830

par Bernard Desmars

Thèse de doctorat en HISTOIRE

Sous la direction de Y.H. NOUAILHAT.

Soutenue en 1990

à Nantes .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Cette these a pour objet la delinquance dans le departement de loire-inferieure entre 1800 et 1830. L'introduction analyse l'evolution du vocabulaire (le terme "delinquance" n'apparait qu'en 1946, et "criminalite" ne prend son sens actuel qu'au debut du xxeme siecle), et l'historiographie de la question qui a connu un grand developpement depuis deux decennies. La premiere partie etudie la delinquance d'un point du vue statistique, grace a un traitement informatique. Un expose des problemes souleves par l'utilisation des statistiques judiciaires precede un denombrement des delits selon les grandes categories classiques, avec des courbes qui precisent leur evolution et des cartes qui indiquent leur repartition. Les infractions les plus frequentes sont des actes de violence et des vols. La delinquance est principalement urbaine. Son evolution depend de la conjoncture politique et economique. Les prevenus et le condamnes sont surtout des hommes, jeunes, et d'origine sociale modeste. La seconde partie adopte un point de vue anthropologique: pour comprendre les causes des infractions selon l'age, le sexe, la condition sociale des delinquants, et des victimes, et aussi, pour comprendre comment les protagonistes en arrivent a qualifier ces actes criminels ou delictuels (ou refusent ces qualifications) et a recourir a la justice. La troisieme partie aborde la repression, surtout judiciaire, qui, par son activite definit le champ de la delinquance. Une etude de la magistrature precede une analyse des sentences, en fonction des delits et de leurs auteurs.

  • Titre traduit

    Delinquency in the country of loire inferieure between 1800 and 1830


  • Résumé

    This study is about delinquency (judged in the low courts, "tribunal correctionnel") in the country of loire-inferieure between 1800 and 1830. The introduction examines the vocabulary of delinquency and criminality ("delinquance" appears in 1946, and "criminality" takes its present meaning atthethe beginning of the xxth century), then the historiography of the question which has held the attention of many historians for twenty years. The firts part studies delinquency from a statistical point of view. The principal offenses are violence and thefts. Delinquency is mainly to be found in urban areas, and its evolution depends on economic and political circumstances. The accused are men, young people, and belong to the lower classes. But, what comes to be judged in the courts is a result of social process. And the second part tries to explain delinquency from an anthropological point of view : social origins, age, sex of offenders ans victims ; then, it goes on toexamine how these offenders come to be judged in the courts (through informers, complains,. . ) in other words, why social groups and individuals turn to the tribunal lastly, delinquency is defined by the police and the judiciary. After doing sociological study of the magistrates, we 'll examine the sentences and the motivations of the judges : men, young people and the lower classes get severe sentences.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.