Litterature et sensibilite aux antilles francaises des origines a nos jours. Des constantes?

par MARIANNE GUERIN

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Régis Antoine.

Soutenue en 1990

à Nantes .

    mots clés keywords


  • Résumé

    En marge de la diversite evenementielle de l'histoire et de la mouvance de l'ideologie, la sensibilite s'impose, multiple si elle est personnelle, coherente quand elle illustre une mentalite collective. C'est a partir de manifestations esthetiques (perception des courants litteraires), ideologiques (reactions face a l'injustice) qu'elle se definit, mais aussi dans la relation de l'antillais avec son contexte, le decor de son ile, ou dans la culture qui la represente. La sensibilite implique une redefinition de l'identite, de sorte que ce cocnept, cessant d'etre axiomatique, devient le pivot d'une reflexion sur la permanence historique et poetique de l'antillanite.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Lettres - Sciences humaines.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.