Methodes theorique et experimentale de caracterisation des ecoulements instationnaires dans les pompes centrifuges

par FRANCOIS HUREAU

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de JEAN-PIERRE FRAYRET.

Soutenue en 1990

à Nantes .


  • Résumé

    En liaison avec les problemes relatifs a l'ecoulement dans les turbomachines cette these a pour objet de presenter l'adaptation de moyens recents (theoriques et experimentaux) a l'etude du comportement dynamique des pompes centrifuges. Le traitement theorique est realise a partir d'une methode de calcul d'ecoulement instationnaire basee sur la theorie des potentiels et s'appuyant sur le principe d'une repartition discretisee de singularites (chapitre ii). Les informations experimentales (pressions et vitesses) sont obtenues a l'aide de capteurs piezo-electriques et d'un velocimetre laser bi-dimensionnel dans une pompe industrielle specialement adaptee. Les details de fonctionnement et d'utilisation de l'instrumentation font l'objet du chapitre iii. Les releves de vitesses, en sortie de roue et a l'interieur de celle-ci sont ensuite confrontes aux resultats de calcul. L'association des deux methodes permet de confirmer les connaissances deja acquises dans le domaine des pompes centrifuges et d'aborder de maniere originale les phenomenes instationnaires dans ces machines


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 137 p
  • Annexes : 95 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Ecole centrale de Nantes. Médiathèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 1336 bis
  • Bibliothèque : Ecole centrale de Nantes. Médiathèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 1336
  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 89 NANT 2060
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.