André Gide et le théâtre

par Jean Claude

Thèse de doctorat en Langue et littérature françaises

Sous la direction de Guy Borreli.

Soutenue en 1990

à Nancy 2 .


  • Résumé

    Un bilan exhaustif des activités théâtrales de Gide permet de souligner comment se dessine à l'intérieur de sa carrière littéraire une véritable carrière dramatique et combien le théâtre est reste pour lui une tentation. L’examen de ses idées sur le théâtre fait apparaitre une conception exigeante de l'œuvre dramatique centrée sur la notion de "caractères", seul moyen de proposer de nouvelles formes d'héroïsme. Si Gide accorde toute son attention aux vertus littéraires du texte dramatique, il a exprimé en revanche beaucoup de réticences à l'égard des exigences de la représentation théâtrale et il lui a été difficile de s'y soumettre sans qu'il y ait étroite corrélation, ses idées aident à comprendre ses propres œuvres dramatiques qui, par delà la diversité de leurs formes, se caractérisent par une formule dramatique originale : une figure centrale forte de ce qu'elle incarne de sa pensée, des personnages secondaires qui ne se comprennent que par rapport à cette figure, une action intériorisée, une désinvolture à l'égard des péripéties au profit de la nécessite intérieure qui guide les héros. Les œuvres dramatiques de Gide représentent, comme ses récits, une expérimentation des possibles, une expérience vécue par procuration ; on y retrouve les mêmes préoccupations morales, religieuses et politiques. Mais l'objectivation propre à la forme dramatique, leur incarnation dans des figures antiques ou bibliques, les détachent de l'auteur qui pourtant ne peut s'empêcher de manifester indirectement sa présence par le biais des procédés ironiques.

  • Titre traduit

    André Gide and the theatre


  • Résumé

    An exhaustive survey of Gide’s activities related to the theatre shows how, within his literary career, a genuine dramatic career emerged and what attraction drama always exerted on him. Gide had an exacting conception of dramatic production, centered on the notion of 'characters', which to his mind were the only means of propounding new forms of heroism. While he attached great importance to the literary qualities of the dramatic text, he expressed much reluctance to submit to the constraints of the theatrical performance and found it difficult to comply with them in practice. His ideas throw light on his dramatic production, though there is no direct correlation between the two. These works, however diverse in form, are characterized by one original dramatic formula: a central figure embodying some of Gide’s own ideas in a forceful way, secondary characters to by understand only in relation to the central figure, an interiorized action, a disregard for adventures to the benefit of the inner necessity which guides heroes. In his dramatic works, as in his narratives, Gide experiments with potentials, lives experiences by proxy. The same moral, religious and political concerns are to be found in them. But the objectivities inherent in the dramatic form, and the embodiment of these values in heroes from the antiquity or biblicaltimes, tend to sever these concerns from the author, even though Gide cannot refrain from manifesting his presence through irony.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (900 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la Documentation et de l'Edition. Bibliothèque universitaire Lettres et sciences humaines.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : LN 90/24
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.