Frequence et signification des gammapathies monoclonales chez les transplantes renaux

par DOMINIQUE HESTIN GILLE

Thèse de doctorat en Médecine

Sous la direction de Claude Huriet.

Soutenue en 1990

à Nancy 1 , en partenariat avec Université de Nancy I. Faculté de médecine (autre partenaire) .


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?