Analyse et reconnaissance de la parole par modèles rétro-autorégressifs et réseaux neuronaux

par Li Wu

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de Jean-Paul Haton.

Soutenue en 1990

à Nancy 1 .


  • Résumé

    L'objectif de ce travail est l'analyse des voyelles nasales du français. Elles sont au nombre de quatre comme dans lent, long, lin et l'un. Après une courte introduction positionnant le problème, le deuxième chapitre expose les modèles AR, MA et ARMA pour l'analyse de parole et propose un algorithme de ARMA sélectif pour s'adapter à la difficulté de reconnaissance des voyelles nasales. Le troisième chapitre décrit une méthode de détection et de suivi de formants. Le quatrième chapitre est une étude des caractéristiques des voyelles nasales du français, ainsi que leur reconnaissance en utilisant notre modèle. Les erreurs de reconnaissance sont analysées et interprétées. Le dernier chapitre donne et compare les résultats de reconnaissance obtenus par programmation dynamique et par un réseau neuronal

  • Titre traduit

    Speech anlaysis and recognition by autoregressive moving average


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (156 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 151-156

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine (Villers-lès-Nancy, Meurthe-et-Moselle). Direction de la Documentation et de l'Edition - BU Sciences et Techniques.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : SC N1990 506
  • Bibliothèque : Centre de recherche INRIA Nancy - Grand Est (Villers les Nancy). Service Information et Edition Scientifiques.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : LI a
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.