Mise en évidence et caractérisation des IgE spécifiques dans l'allergie aux myorelaxants

par Lhoussaïne Kamel

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de Jean-Louis Guéant.

Soutenue en 1990

à Nancy 1 , en partenariat avec Université Henri Poincaré Nancy 1. Faculté des sciences et techniques (autre partenaire) .


  • Résumé

    Pendant l'anesthésie, les myorelaxants sont responsables dans 50% des chocs anaphylactiques. Dans ce travail, après une revue bibliographique de l'allergie médicamenteuse, nous mettons en évidence les IgE spécifiques aux myorelaxants. Pour cela, nous avons développé une technique radioimmunologique en couplant les myorelaxants au gel Epoxy-Sepharose. Nous avons montré que l'épitope impliqué est l'ammonium quaternaire, groupement qui entre dans la structure de tous les myorelaxants et qui explique la fréquence élevée de l'allergie croisée abordée dans cette étude. Nous avons amélioré la sensibilité des techniques radioimmunologiques en modifiant la méthode de couplage de l'ammonium quaternaire sur gel. Nous avons montré que la liaison IgE spécifique myorelaxant est de type hydrophobe favorisée par un mécanisme d'interaction de charge

  • Titre traduit

    Determination and caracterisation of specifics ige to myorelaxant drugs in allergy


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (166 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 144-166

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine (Villers-lès-Nancy, Meurthe-et-Moselle). Direction de la Documentation et de l'Edition - BU Sciences et Techniques.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : SC N1990 504
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.