Un événement magmatique majeur à 2,1 ga en Afrique de l'Ouest : un stade précoce de croissance crustale

par Wafa Abouchami

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de Francis Albarède et de Georges Rocci.

Soutenue en 1990

à Nancy 1 , en partenariat avec Université Henri Poincaré Nancy 1. Faculté des sciences et techniques (autre partenaire) .


  • Résumé

    Les formations birrimiennes d'Afrique de l'Ouest sont représentées par un ensemble volcanique bimodal à dominante basique et un ensemble volcano-sédimentaire, constitué de formations acides à intermédiaires dont les relations stratigraphiques sont encore discutées. Les travaux en cours suggèrent qu'ils se sont formés durant un court laps de temps, vers 2,1 ga. Concentrations en terres rares et compositions isotopiques du sr et nd des basaltes du craton ouest-africain ont été déterminées. Trois isochrones smnd ont été obtenues en Mauritanie, au Burkina Faso et au Sénégal avec des âges et des valeurs de epsnd respectivement de 215942 ma et 2,90,8, 215227 ma et 2,40,8 et 206135 ma et 2,60,8. Bien que les variations du rapport sm/nd et l'écart des valeurs de epsnd excluent une origine commune pour ces magmas, les hétérogénéités isotopiques initiales n'introduisent pas d'incertitude sur les âges isochrones et sont cohérents avec les âges zircons upb (boher et al. , 1989). La présence de laves en pillow et de sédiments sans contamination crustale suggère que les terrains birrimiens se sont formés loin de toute influence continentale. Les hétérogénéités isotopiques ne sont pas cohérentes avec une source mantellique de type morb. Les basaltes birrimiens sont légèrement appauvris en tr légères et dérivent de 5 à 15% de fusion d'une source lherzolitique légèrement appauvrie. Les basaltes des plateaux océaniques, structures ultérieurement accolées aux continents, représentent un bon équivalent moderne des basaltes protérozoïques. La remontée de panaches mantelliques profonds à travers une croute et une lithosphère immatures peut générer des volumes importants de tholeites en un court laps de temps. L'extension spatiale de l'événement magmatique a 2,1 ga en Afrique de l'ouest est comparable à celle de l'activité mantellique des provinces orogéniques archéennes et protérozoïques majeures. Le caracte

  • Titre traduit

    2. 1 ga mafic magmatism in west Africa : an early stage of crustal accretion


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 268 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine (Villers-lès-Nancy, Meurthe-et-Moselle). Direction de la Documentation et de l'Edition - BU Sciences et Techniques.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.