Contribution à l'étude chimique et structurale des phosphopeptidomannanes parietaux de la levure pichia pastoris IFP 206 cultivée en présence de sources carbonées méthanol (levure très floculante) et glucose (levure peu floculante)

par Augustin Mbawala

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Roger Bonaly.

Soutenue en 1990

à Nancy 1 .


  • Résumé

    La levure pichia pastoris IFP 206 a été cultivée dans un milieu à base de sels minéraux contenant comme source de carbone soit du méthanol (levure très floculante) soit du glucose (levure peu floculante). L'analyse chimique des parois et des phosphopeptidomannanes (PPM) isolés de cellules entières de cette levure a montré des différences significatives notamment dans leur teneur en acides aminés qui augmente avec le degré de floculation et inversement en ce qui concerne celle des hexosamines. Nous n'avons pas observé une forte élévation de la teneur en mannose et en phosphore des parois ou des PPM parallèlement avec le degré de floculation, ce qui laisse supposer que chez la levure pichia pastoris IFP 206, ce phénomène biologique se fait plutôt par le biais d'un facteur parietal caractéristique. En effet, l'étude structurale des oligomannosides composant les PPM a montré qu'ils renferment des liaisons de type alpha (1-2) et/ou beta (1-2) et que le mannopentaose, nettement plus important dans les mannanes de la levure floculante que ceux de la levure peu floculante, pourrait être considéré comme l'un des facteurs responsables de la floculation de la levure pichia pastoris IFP 206

  • Titre traduit

    Contribution to the chemical and structural studies of the cell walls phosphopeptidomannans of pichia pastoris IFP 206 yeast strain, cultured with either methanol (very flocculent cells) or glucose (weakly flocculent cells) as carbon source


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (247 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 221-247

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine (Villers-lès-Nancy, Meurthe-et-Moselle). Direction de la Documentation et de l'Edition - BU Sciences et Techniques.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : SC N1990 36
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.