Préservation du bois par modification chimique de sa structure : synthèse et étude de réactivité de nouveaux précurseurs de méthylène quinones

par Joseph Miazimbakana

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Bernard Loubinoux.

Soutenue en 1990

à Nancy 1 , en partenariat avec Université Henri Poincaré Nancy 1. Faculté des sciences et techniques (autre partenaire) .


  • Résumé

    Le groupement azidométhylène, groupement protecteur de la fonction phénol, est utilisé pour préparer des phénols peu stables. Ces derniers sont des précurseurs de méthylène quinone. La réactivité vis-à-vis de différents nucléophiles des méthylènes quinones libérées in situ est étudiée. Parmi ces nucléophiles, le méthanol et divers phénols sont considérés comme des modèles de cellulose et de lignine. Une modification de la structure chimique du bois et de la cellulose par les méthylène quinones est entreprise en vue de préserver le bois contre les attaques des microorganismes. Une protection certaine du bois et de la cellulose est observée lorsqu'ils sont mis en contact des champignons coriolus versicolor et gloephillium trabeum

  • Titre traduit

    Preservation of wood by chemical modification of its structure : synthesis and reactivity of new quinone methydes precursors


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (168 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.164-168

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine (Villers-lès-Nancy, Meurthe-et-Moselle). Direction de la Documentation et de l'Edition - BU Sciences et Techniques.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : SC N1990 14
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.