La défense des Pyrénées-catalanes françaises (1659-1681) : frontière politique et frontières militaires

par Alain Ayats

Thèse de doctorat en Histoire militaire

Sous la direction de Anne Blanchard.

Soutenue en 1990

à Montpellier 3 .


  • Résumé

    En 1659, le traite des pyrenees, signe entre la france et l'espagne, donne a louis xiv les territoires catalans situes au nord des pyrenees. Jusqu'en 1668, la nouvelle province du roussillon est presque entierement abandonnee. Par le pouvoir royal. Louis xiv s'attache bien plus a proteger les frontieres du nord du royaume. Or, avec la guerre de devolution, la frontiere catalane est menacee. Plusieurs ingenieurs francais, dont clerville et vauban, visitent alors la province, et des travaux de fortification, modestes, s'engagent. Avec la guerre de hollande, les espagnols se montrent a nouveau menacants, et, jusqu'en 1675, le roussillon reste sur la defensive. En 1676, 1677 et 1678, une armee francaise, s'appuyant sur des places en etat satisfaisant, penetre en catalogne : le rapport de forces entre la france et l'espagne sur la frontiere des pyrenees catalanes est bouleverse. En 1678, la paix est signee entre les deux pays. Mais louis xiv songe aux fonflits futurs, et il veut non seulement que le roussillon soit invulnerable, mais encore qu'il puisse servir de point d'appui a une armee combattant en territorie espagnol. Aussi, en 1679, vauban visite une nouvelle fois la province. Aussitot s'engage une vaste campagne de travaux dans les places du roussillon. En 1681, a lieu la benediction de mont-louis. Le roussillon est desormais une porte ouverte sur la catalogne. Les guerres de la fin du regne de louis xiv le confirmeront.


  • Résumé

    By the treaty of the pyrenees signed between france and spain in 1659, louis the fourteenth acquired the catalan territories located to the north of the pyrenees. Until 1668, the royal authority took no further interest in the new province of roussillon. Louis the fourteenth paid more particular attention to the protection of the frontier on the north of thekingdom. Now, with the war of devolution, the catalan frontier was threatened. At that time several french engineers, including clerville and vauban, visited the province and modest defense works were undertaken. With the war of holland, the spanish proved to be threatening again and, until 1675, roussillon was on its guard. In 1676, 1677 and 1678, a french army, resting on safe fortified places, entered catalonia : the balance of power between france and spain on the frontier of the catalan pyrenees was disturbed. In 1678, peace was signed between the two countries. But louis the fourteenth ghought of future conflicts, and he wanted to turn roussillon not only into an invulnerable place, but also into a supporting place for an army fighting on the spanish territory. So, once again, in 1679 vauban visited the province. Immediately a vast run of works was undertaken in the fortified plalces of rossillon. In 1681 the fortress of mont louis was consecrated. Henceforth roussillon became a door, wide open onto catalonia. The wars taking place at the and of the reign of louis the fourteenth would confirm it.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (1308 f.)
  • Notes : THESE NON REPRODUITE

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TL 90.MON-34
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.