Joao guimaraes rosa : metaphysique du grand sertao

par Francis Utéza

Thèse de doctorat en Études latino-américaines

Sous la direction de Adrien Roig.

Soutenue en 1990

à Montpellier 3 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les declarations de l'ecrivain, le contenu de sa bibliotheque et l'analyse de son discours de reception a l'academie bresilienne permettent de conclure que la metaphysique de guimaraes rosa repose sur la convergence des traditions esoteriques d'orient et d'occident taoisme et boudhisme zen, hermetisme et alchimie. Et cette double clef donne acces a l'exegese de grande sertao : veredas. Interprete comme mise en scene d'une succession de projections dans l'eternel present au cours desquelles sont reactualises les grands mythes des religions primordiales (egypte, babylone, ancien testament, grece antique, nouveau testament), le parcours de riobaldo dessine dans le sertao bresilien une geographie sacree ou s'inscrit la quete de la pierre philosophale. Assiste par des hierophantes occultes, le heros, parti du chaos originel de la grande deesse yin, s'avance vers la lumiere separatrice du pere-chef yang, pour, dans l'episode final, decouvrir l'unite superieure de la coincidentia oppositorum. La litterature devient ainsi transmission d'une forme de la connaissance, dans un langage faussement regionaliste dont le decryptage peut mettre le lecteur sur la voie de sa propre initiation : par l'entremise d'une oeuvre d'art a la frontiere du livre et du verbe, se reconstitue la grande chaine de la tradition esoterique dont le catholicisme romain dans sa version bresilienne populaire, avec son satanisme naif et dualiste, n'est qu'une "realite regionale" exoterique.


  • Résumé

    It can be concluded from guimaraes rosa's statements, the contents of his library and the analysis of his answering speech at the brazilian academy that his metaphysics are based on the convergence of the esoteric traditions of east & west - taoism & zen budhism; hermeticism & alchemy. And this double key gives access to the exegesis of his great sertao: when interpreted as a series of projections in the eternal present during which the great myths of the primordial religions (egypt, babylon, old testament, ancient greece, new testament) are re-enacted riobaldo's path outlines a sacred geography in the brazilian hinterland - the sertao - where the quest for the philosopher's stone is played out. Helped by occult hierophants, the hero sets off from the primordial chaos of the great goddess yin, advances towards the separating light of the father-chief yang and finally discovers in the last episode the superior unity of the coincidentia oppositorum. Litterature thus becomes the transmission of a form of knowledge, in a falsely regional language, the deciphering of which can put the reader on the path of his own initiation. By the mediation of a work of art on the frontiere between the book and the word, the great chain of the esoteric tradition is reconstituted - of which roman catholicism in its popular brazilian version, with its naive and dualistic satanism, is only an exoteric "regional reality".

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1994 par Edusp à São Paulo

JGR : metafísica do Grande Sertão


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1994 par Edusp à São Paulo

Informations

  • Sous le titre : JGR : metafísica do Grande Sertão
  • Détails : 1 vol. (459 p.)
  • ISBN : 85-314-0133-X
  • Annexes : Notes bibliogr. Bibliogr. p. 436-450. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.