Le roman réunionnais,une problématique du même et de l'autre. Essai sur la poétique du texte romanesque en situation de diglossie

par Jean-Claude Carpanin Marimoutou

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Robert Lafont.

Soutenue en 1990

à Montpellier 3 .


  • Résumé

    Le roman réunionnais se caractérise par le fait qu'il est produit en situation de diglossie. Il est donc contraint par une langue et une littérarité dominantes par rapport auxquelles il doit se situer pour être reconnu. À partir du récit de voyage qui construit l'imaginaire de l'ile, le roman réunionnais se fabrique dans la confrontation et le dialogue, en opposant un imaginaire et un discours natifs a ceux de l'exode. Le roman réunionnais est donc, en raison de cette situation un roman du questionnement identitaire. Le roman colonial s'oppose au récit exotique, le roman contemporain au romain colonial. Dans ce débat, la langue créole sert, a partir des "formes simples" qui caractérisent l'oralité élaborée, de réservoir de formes qui participent à l'élaboration d'une littérarité spécifique, aussi bien -de manière souterraine- dans le texte francophone, que -de manière plus visible et explicitement revendiquée parfois- dans le texte créolographe. La réalité anthropolinguistique créole informe ainsi tout le tissu narratif et textuel ; des lors le roman réunionnais programme un lecteur privilégie : le lecteur natif. Le roman réunionnais apparait ainsi comme une forme-sens dont les enjeux sont ceux de l'identité problématisée et mise en scène dans les formes du dire, dans le rapport sans cesse remis en cause et en question aux langues qui construisent la représentation su monde insulaire.

  • Titre traduit

    The Reunionan novel, an interrogation about the same and the other essay about the poetics of the novel in diglossia


  • Résumé

    The Reunionan novel is characterized by the fact that it is brought forth in a diglossic situation. It is therefore dependent on a language and a literarity which are prevailing and from which it must positioned itself to be recognized. From the story of the travel which builds up the island's imaginery, the Reunionan novel rises in the confrontation and the dialogue opposing the imagery and the speech relative to those of the exote. Consequently the Reunionan novel, though of this situation is a novel about the questioning identity. The colonial novel is opposed to the exotic tale, and the contemporary novel is opposed to the colonial one. In this debate the Creole language gives forms came from literacy. These forms build up a specific literarity, in the French-speaking text (in a subterranean way), and the Creole text (in a more perceptible way). The Creole anthropolinguistic reality is in the whole narrative and textual texture; the Reunionan novel programs therefore a privileged reader: the native reader. The Reunionan novel appears then like a totality whose stakes are those of identity as staged in the forms of saying, in a difficult relation with the languages that build the representation of the insular world.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (466 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie p. 435-463. Notes bibliographiques

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de la Réunion (Saint-Denis). Service commun de la documentation. Droit-Lettres-Sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 90.MON-24
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.