De la collision continentale à l'extension tardi-orogénique, 100 millions d'années d'histoire varisque dans le Massif central français : une étude chronologique par la méthode 4oAr-39Ar

par Sylvie Costa

Thèse de doctorat en Géochimie isotopique et géochronologie

Sous la direction de Henri Maluski.

Soutenue en 1990

à Montpellier 2 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La methode #4#0ar/#3#9ar est appliquee a l'etude chronologique des evenements tectono-metamorphiques qui se sont succedes dans le massif central francais depuis la collision continentale (390 ma) jusqu'a l'extension tardi-orogenique (290 ma). Diverses regions ont ete etudiees dans la moitie est de ce massif varisque, le long d'un profil nord-sud traversant successivement les nappes cristallines internes et leur parautochtone puis les zones externes. Les donnees radiometriques, obtenues le long de ce profil parallele a la polarite generale de la chaine, permettent d'argumenter la migration, du nord vers le sud, de la structuration tangentielle majeure lors de l'evolution intra-continentale du massif central francais (360-320 ma). Le diachronisme est-ouest de l'evolution intra-continentale, observe de part et d'autre du sillon houiller, est souligne. On remarque que ce diachronisme peut etre etendu a l'ensemble de la branche sud de l'orogene varisque d'europe. Un schema interpretatif est propose tentant de rendre compte des divers contrastes observes d'est en ouest. Les dernieres etapes de l'evolution de la chaine se caracterisent, entre 320 et 290 ma, par une tectonique extensive permettant le retour a l'equilibre de la croute prealablement epaissie. L'extension en surface est mise en relation avec le metamorphisme granulitique de la croute inferieure, qui est de meme age. Il est propose que ces deux processus sont l'expression d'un meme mecanisme d'extension tardi-orogenique permettant la reequilibration de la croute varisque prealablement epaissie

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (441 p.)
  • Annexes : Bibliogr.: p. 419-441

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 90.MON-318
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Mines ParisTech. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : EMF 20577-8
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.