Etude des caryotypes moléculaires de Leishmania : analyse du polymorphisme au sein du complexe L. infantum : mécanismes et implications possibles

par Patrick Bastien

Thèse de doctorat en Sciences biologiques. Parasitologie

Sous la direction de Jean-Antoine Rioux.

Soutenue en 1990

à Montpellier 2 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Centree sur le complexe l. Infantum, cette etude a eu pour but de mieux caracteriser d'une part les caryotypes moleculaires (c. M. ) de leishmania, d'autre part le polymorphisme au niveau intra-specifique. Ce dernier s'est en fait revele aussi important que le polymorphisme observe entre differents complexes. Aucune correlation n'a pu etre etablie entre le c. M. D'une part, et le statut taxonomique, le zymodeme, la pathogenicite ou l'origine geographique d'autre part. Les c. M. Se revelent cependant d'interet tres limite pour l'identification et la classification des leishmania. Le polymorphisme intra-souche est peu important, et a peu d'incidence sur les c. M. Des souches. Neanmoins, une structure multiclonale particuliere des souches de leishmania, dite mosaique, est suggeree par nos resultats. La reconnaissance des chromosomes homologues au sein du meme et entre differents caryotypes au moyen de sondes d'adn uniques specifiques de chromosomes a mis en evidence un polymorphisme de taille tres importante des chromosomes homologues. La construction de cartes physiques de restriction de cinq homologues de taille variable du chromosome i a permis de localiser les fragments variables aux regions sub-telomeriques. Celles-ci comportent un segment depourvu de sites de restriction qui pourrait s'apparenter aux regions nues decrites au meme niveau chez d'autres eucaryotes inferieurs (trypanosoma, plasmodium, saccharomyces). Enfin, les implications possibles du polymorphisme des c. M. Pour la biologie, la ploidie et le mode de reproduction (echanges genetiques) de leishmania sont analysees

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 182 p. ou f
  • Annexes : Bibliogr.: p. 165-182

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 90.MON-303
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.