Contribution à l'étude des structures de populations d'arbres des forêts d'Afrique centrale (exemples du Gabon, Cameroun et Congo)

par Charles Doumenge

Thèse de doctorat en Physiologie et biologie des organismes et populations

Sous la direction de Francis Hallé.

Soutenue en 1990

à Montpellier 2 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Dans cinq sites forestiers d'afrique centrale, les structures de populations d'arbres sont abordees par l'etude des structures demographiques et des repartitions horizontales des individus, en relation avec la position des houppiers des arbres relativement a la voute forestiere (arbres du sous-bois, de la voute ou emergents). Deux types opposes de population, et un type intermediaire, sont mis en evidence. Pour chacun d'eux, sont evoques des elements de leur fonctionnement, en insistant sur l'importance de la dispersion des diaspores et sur celle de la disponibilite en lumiere a tous les stades de developpement. Ces types de structures sont interpretes dans le cadre des dynamiques de renouvellement forestier, continu ou rythmique, et en relation avec le degre de stabilite des conditions de croissance et de developement des especes

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : [1], xii, 258 f
  • Annexes : Notes bibliogr., bibliogr. f. 195-214

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 90.MON-285
  • Bibliothèque : Université de Montpellier. Bibliothèque du B2E.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 345
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.