Identification de MPF : un facteur universel contrôlant l'entrée en phase M du cycle cellulaire

par Jean-Claude Labbé

Thèse de doctorat en Biochimie. Biologie moléculaire et cellulaire

Sous la direction de MARCEL DOREE.

Soutenue en 1990

à Montpellier 2 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Chez les eucaryotes, l'entree en phase m du cycle cellulaire est controlee par un facteur (mpf: m-phase promoting factor) dont l'activite oscille au cours du cycle cellulaire. Ce facteur ne presente pas de specificite zoologique. Nous l'avons purifie a partir d'ovocytes d'etoile de mer et identifie a une serine-threonine kinase consistant en un complexe de deux sous-unites, une sous-unite catalytique (p34#c#d#c#2) et une sous-unite regulatrice (cycline b), homologue respectivement aux produits des genes cdc2#+ et cdc13#+ de la levure schizosaccharomyces pombe

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 134, 10 f
  • Annexes : Notes bibliogr. et bibliogr. f. 115-133

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 90.MON-269
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.