Mise en évidence d'une absorption du bicarbonate par les organes immergés de la jacinthe d'eau (Eichhornia crassipes (Mart. ) Solms) et étude de son implication dans le métabolisme de cette plante

par Dominique Asensio

Thèse de doctorat en Physiologie et biologie des organismes et populations

Sous la direction de NICOLE PARIS.

Soutenue en 1990

à Montpellier 2 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La jacinthe d'eau est capable d'absorber le bicarbonate au niveau des tiges et des racines a la lumiere et a l'obscurite pour synthetiser des acides amines (surtout de l'aspartate), des acides organiques (surtout du malate) et des sucres pour une tres faible part. L'alimentation azotee influence la synthese de ces composes. Avec de l'uree ou du nh#4, la voie privilegiee est celle de la synthese d'acides amines (en particulier de l'asparagine) par contre avec du no#3 c'est celle des acides organiques. L'integration du carbone dans ces molecules se fait grace a la pepcase dont l'activite est tres forte dans les organes immerges. Elle est nettement superieure a celle notee dans les plantes terrestres. Le role des composes synthetises a partir du bicarbonate est de fournir une source d'energie complementaire a la photosynthese, d'etre integre aux proteines, de maintenir le ph-stat et l'equilibre osmotique

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 167 f. dont [9] transparents
  • Annexes : Bibliogr.: f. 143-162

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 90.MON-179
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.