Structures génotypiques multidimensionnelles : simulations, modélisations, analyses

par Eric Mathieu

Thèse de doctorat en Physiologie et biologie des organismes et populations

Sous la direction de François Bonhomme.

Soutenue en 1990

à Montpellier 2 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Cette etude aborde la description de structures genetiques complexes de populations dans le cas ou un nombre important de locus sont examines simultanement. Nous avons fait appel a des techniques de description et d'analyses multidimensionnelles ainsi qu'a la modelisation par simulations. La premiere partie est consacree a l'evaluation des performances de ces techniques, c-'est-a-dire aux problemes de validation statistique. Nous developpons un test de l'ecart multilocus a l'equilibre de pardy-weinberg par methodes de reechantillonnage. La comparaison des lois de differents indices (homologie allelique, identite genetique et probabilite d'occurence) nous permet de proposer un test rapide conforme a l'idee que se font les geneticiens de la structuration. Dans une deuxieme partie, nous utilisons le simulateur de structures genotypiques construit precedemment pour analyser quelques-uns des facteurs causaux de l'ecart a la panmixie. En mesurant l'heterozygotie genomique et le desequilibre gametique moyen, nous analysons l'influence de la liaison genetique sur la generation de desequilibres d'associations aleatoires (effet hill-roberston)

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : [1], 72, [32] f., [16] f. de pl
  • Annexes : Bibliogr. [5] f

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 90.MON-176
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.