Biophysique du sol : étude quantitative des relations entre le travail lombricien et des propriétés de sols méditerranéens

par Fathel Al @Addan

Thèse de doctorat en Physiologie et biologie des organismes et populations

Sous la direction de M.-B. BOUCHE.

Soutenue en 1990

à Montpellier 2 .


  • Résumé

    Les proprietes physiques, d'origine biologique, dependent largement des lombriciens. Ce fait, reconnu depuis au moins darwin (1837) est l'objet de descriptions statiques sur la structure grumeleuse (ex-feces de lombriciens) et l'activite biologique (=galeries de ces animaux). Ces structures ont toutefois une stabilite variable et ont un renouvellement (grumeaux) et un entretien (galeries) qui ne sont plus assures dans certains sols agricoles ou les lombriciens ont ete decimes, d'ou des problemes d'erosion, d'hydromorphie, de battance, voire perte de matiere organique. Dans cette these, on a d'abord selectionne, depuis un echantillon dans divers sols mediterraneens, la typologie centrale de ceux-ci. Puis sur ce type (fersiallitique sous garrigue a scherotheca geants: lombriicens aneciques) une etude ecologique (=refutable in situ) de la production annuelle de grumeaux (315+ ou 45 t/t poids vif acenique) a pu etre mesuree. Les 8,5% deposes en surface ont permis de suivre le rythme d'activite de cette production qui s'est avere suivre un modele d'activite acenique deja propose et ainsi valide. Il a ete montre experimentalement que la production depend bien du niveau de peuplement qui depend de la qualite des litieres. Cette qualite joue directement sur les modalites d'ingestion-digestion puis sur la stabilite structurale supracapillaire (resistance standardisee aux forces capillaires de rehumectation) qui est accrue de 3 a 4 fois suivant les litieres. La percolation de l'eau a travers le profil a pu etre correlee directement aux aneciques createurs des galeries verticales (282 l/m#2/heure pour 100 g d'aneciques, r=0,966, n=17, p 0,01). Les consequences agronomiques et environnementales sont soulignees

  • Titre traduit

    Soil biophysics: quantitative study of the relations between the earthworm work and soil properties of mediterranean soils


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 291 p
  • Annexes : Bibliogr.: p. [277]-291

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 90.MON-166
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.