Etude du comportement antimessager d'oligonucléotides }a et b anomé̄riques et de la possibilité de moduler l'expression de gènes par des oligodéoxynucléotides bicaténaires

par Corinne Gagnor

Thèse de doctorat en Biochimie. Biologie moléculaire et cellulaire

Sous la direction de Bernard Lebleu.

Soutenue en 1990

à Montpellier 2 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Pour tenter d'interferer avec l'expression de genes cellulaires ou viraux a l'aide d'oligonucleotides courts, deux approches ont ete utilisees: 1) une approche antimess ger utilisant des oligodeoxyribonucleotides monocatenaires, susceptibles d'interagir specifiquement avec des acides ribonucleiques messagers et inhiber leur traduction in vitro, dans un lysat de reticulocytes, et in vivo. Au cours de ces etudes, des oligonucleotides d'un type nouveau: les alpha-oligonucleotides ont ete utilises. Une orientation parallele des anomeres alpha avec le mrna cible a ete demontree. Les duplex formes sont resistants a la degradation par la rnase h. 2) une approche utilisant des oligonucleotides bicatenaires pour titrer des facteurs nucleaires liant le dna et interferer avec l'expression de genes cellulaires

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : [1], 73, [100] f., [7] f. de pl
  • Annexes : Bibliogr.: [28] f. "in fine

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 90.MON-150
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.