Relations entre l'activité de la pompe à protons et l'absorption du nitrate dans la racine

par El Khansa El Kouki

Thèse de doctorat en Physiologie et biologie des organismes et populations

Sous la direction de CLAUDE GRIGNON.

Soutenue en 1990

à Montpellier 2 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'influx net de no#3# a ete etudie chez la racine d'orge (hordeum vulgare, l. ) dans des conditions autorisant divers regimes d'excretion de h#+ par la pompe a protons. Ce modele a ete choisi parce qu'il permet divers types de controles de l'excretion de h#+ (par la nature des cations du milieu, par le statut ionique interne, et par des effecteurs specifiques de la pompe a h#+). Des precautions ont ete prises pour que ni la reduction de no#3#, ni la secretion dans le xyleme, ne faussent les mesures d'absorption nette. Un systeme ph-stat automatique permet de controler le ph du milieu a 0. 02 unites pres tout en mesurant les echanges d'equivalents h#+. Le potentiel de membrane a ete mesure a l'aide de microelectrodes. La teneur en co#2/hco#3# des milieux a ete controlee. Les resultats supportent un modele d'antiport no#3#/hco#3# inductible en presence de no#3# dans le milieu et formellement equivalent a un symport no#3#/h#+. Son fonctionnement depend du metabolisme et de l'activite de l'atpase pompe a protons. Il est independant de la composante electrique de la force protomotrice cree par la pompe a h#+. Par contre, il depend d'une fourniture d'equivalents h#+ a la surface exterieure des racines. L'utilisation d'une sonde moleculaire a ph montre que l'accumulation de h#+ excretes par la pompe a h#+ cree un glissement de ph parietal qui devient inferieur au ph du milieu. Quand la pompe a h#+ est active l'absorption de no#3# ne depend plus du ph du milieu, la fourniture de h#+ pour le cotransport etant assuree par les ions h#+ excretes et accumules au voisinage de la membrane. Ceci a ete verifie en modifiant le ph parietal, soit par la modulation de l'excretion de h#+ par des effecteurs specifiques de la pompe a h#+, soit par la dissipation du gradient de ph grace a des tampons dans le milieu. Ce modele de couplage entre la pompe a h#+ et le trans

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : [1], 119 f
  • Annexes : Bibliogr.: f. 106-116

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 90.MON-148
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.