Mise au point d'un revêtement absorbant dans l'infra-rouge lointain

par Martine Lutz

Thèse de doctorat en Chimie des matériaux

Sous la direction de Jean Durand.

Soutenue en 1990

à Montpellier 2 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Un revetement absorbant dans l'infra-rouge lointain, destine a une utilisation sur baffles de telescopes spatiaux, a ete mis au point sur divers substrats metalliques. Le systeme absorbant cree conjuge les effets de la rugosite du substrat et ceux de la couche absorbante poreuse obtenue par projection thermique. La rugosite importante du substrat est obtenue par le depot au cordon d'aluminiure de nickel, les parametres de projection etant optimises. La couche absorbante est realisee a partir d'une poudre dont la composition est affinee en fonction des objectifs a atteindre: elle est composee de pigments a absorption infra-rouge et d'un liant thermoplastique. Les revetements obtenus sont caracterises du point de vue optique (spectre de reflexion speculaire a 7k, brdf) et adherence. Une etude des parametres degazage, tenue a l'oxygene monoatomique et conductivite electrique est egalement presentee. L'ensemble est compare aux peintures herberts 1002e et 1356h dont l'etat de l'art a montre qu'elles constituaient les revetements les plus performants dans l'infra-rouge lointain mais aussi les plus compliques a mettre en uvre

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : [5] f., 149 p
  • Annexes : Bibliogr.: p. 146-149

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 90.MON-128
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.