Utilisation d'immunogènes synthétiques de type "résine polyacrylique-peptide" pour l'obtention d'anticorps anti-peptides : caractérisation et application à l'étude de quelques protéines

par Véronique Hanin

Thèse de doctorat en Biochimie. Biologie moléculaire et cellulaire

Sous la direction de Jean-Claude Cavadore.

Soutenue en 1990

à Montpellier 2 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Une nouvelle methode de production d'anticorps anti-peptides a ete mise au point, a partir d'immunisations chez l'animal contre des peptides lies a une resine polyacrylamide sur laquelle la synthese peptidique est effectuee. Les anticorps obtenus ont ete caracterises, compares (pour certains) aux anticorps produits contre le meme peptide couple a une proteine porteuse et utilises pour l'etude immunochimique des proteines correspondantes: actine, interferon gamma humain, dystrophine et recepteur d2 de la dopamine. Cette nouvelle procedure s'avere simple, rapide, efficace et tout a fait comparable aux techniques d'immunisation anti-peptides classiques. Elle presente plusieurs avantages d'ordre chimique: specificite et stabilite de la liaison resine-peptide, connaissance et modulation possible du rapport resine/peptide et absence d'etapes fastidieuses de clivage, purification et couplage du peptide a un porteur proteique

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : [6] f., 144 p. ou f

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 90.MON-106
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.