Drainage des eaux claires parasites par les réseaux sanitaires ; mécanismes et approche quantitative

par Pascal Breil

Thèse de doctorat en Mécanique, génie mécanique, génie civil. Sciences de l'eau et aménagement

Sous la direction de François Brissaud.

Soutenue en 1990

à Montpellier 2 .


  • Résumé

    On attribue classiquement aux battements des nappes phreatiques les apports peu variables et saisonniers d'eaux claires parasites dans les reseaux d'eaux usees. A partir de mesures realisees sur un site experimental, on peut conclure a un role important des nappes perchees dans les pointes de debit parasite jusque la attribuees aux branchements d'eaux pluviales. Ce resultat conduit a une nouvelle interpretation des etudes diagnostic des reseaux. Une approche quantitative du drainage rapide, lie aux nappes perchees, permet de degager les elements d'une modelisation des debits parasites

  • Titre traduit

    A study of the mechanics of draining excess non wasted water throught the sewage system. Identification and quantitative approach


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : [3] f., [8] p., 313 [i.e. 319] p. ou f
  • Annexes : Notes bibliogr., bibliogr. p. 237-243

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 90.MON-103
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.