Détermination de la structure de l'interface liquide-vapeur et interprétation quantitative de certains phénomènes de mouillage au moyen de la thermodynamique

par Jean-Marc Douillard

Thèse de doctorat en Chimie théorique. Chimie physique

Sous la direction de EMMANUEL TRONEL-PEYROZ.

Soutenue en 1990

à Montpellier 2 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La surface liquide vapeur des melanges binaires est etudiee au moyen d'une methode originale qui combine la thermodynamique interfaciale et l'ellipsometrie. Elle permet d'obtenir la structure de la solution interfaciale, l'epaisseur de l'interface et d'acceder aux integrales g#i#i de la theorie de kirkwood-buff dans la surface. Cette methode permet aussi de discuter quantitativement du mouillage d'un binaire sur un solide de haute energie. Certains aspects experimentaux du mouillage au point critique sont abordes. Les melanges etudies sont des solutions aqueuses d'alcools. Le melange eau-2-butoxyethanol est etudie a la fois en surface et en volume (coefficient de diffusion mutuelle, activite, viscosite)

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : [3], 90, [21] f

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 90.MON-070
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.