Peptides d'origine végétale, inhibiteurs d'une métallo-endoprotéase d'Astacus fluviatilis Fabr

par Dominique Nalis

Thèse de doctorat en Chimie organique, minérale, analytique et industrielle

Sous la direction de Bertrand Castro.

Soutenue en 1990

à Montpellier 2 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Astacus protease est une metallo-endoprotease du suc digestif de l'ecrevisse astacus fluviatilis fabr. Ses premiers inhibiteurs peptidiques naturels, eeapi-i et -ii, ont ete mis en evidence dans les graines d'ecballium elaterium (famille des cucurbitacees) puis isoles. La determination de leurs structures primaires comportant respectivement 69 et 68 aminoacides, montre une ressemblance tres nette entre les deux peptides puisque environ 50% de leurs residus sont communs. Par ailleurs eeapi-i et -ii ne presentent que peu d'homologies de sequences avec d'autres inhibiteurs de proteases connus, la plus significative etant celle avec les membres de la famille de l'inhibiteur trypsique de soja (bowman-birk)

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : [10], 104 f
  • Annexes : Bibliogr.: f. [96]-104

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 90.MON-027
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.