Formation étatique et décentralisation territoriale : le cas de l'Algérie

par Mohamed Djouldem

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Paul Alliès.

Soutenue en 1990

à Montpellier 1 .


  • Résumé

    Formation etatique et decentralisation territoriale une des caracteristiques les plus marquantes du systeme politique, administratif et economique des etats contemporains dans les dernieres annees, a ete de promouvoir et mettre en oeuvre des politiques de decentralisation. Ce qui fonde et justifie ce processus, c'est le devenir du modele de l'etat national territorial. L'etat et le local sont, en algerie aussi, confrontes a cette problematique et cherchent a mettre en oeuvre une strategie dont la finalite est de faire emerger un nouveau mode territorial d'integration et de regulation. Cependant, le debat n'est relativement comprehensible que dans le cadre d'une reflexion mettant en rapport le terme de decentralisation avec le mode et le contexte de formation et de transformation de l'etat dans son processus historique. En effet, l'algerie s'enracine dans son espace et son histoire et on ne comprendrait pas grand chose aux problemes de la decentralisation si l'on ne fait pas reference au passe post-colonial, et l'on ne saisirait sans doute pas assez bien celui-ci si l'on ne rediscutait pas la periode coloniale et ce qui la precedait immediatement. De ce point de vue, la decentralisation ne peut etre qu'une source permanente de questionnement sur l'etat et le devenir de la societe. On se proposera, sur la base de la notion de reseau, de reconstruire ce debat dans certains de ses elements principaux, a partir des enseignements historiques et actuels qu'il livre sur la decentralisation.


  • Résumé

    During the last few years, one of the most significant features of the political, administrative and economic systems, in the contemporary states has been to implement poolicies of decentralization. The background and the justification of this process are to be found in the very pattern of the national and territorial state. In algeria too, the state and the localities are confronted to this problem and seek to implement a strategy which aim is to stress a territorial form of integration and regulation. However the debate can only be comprehensible within the framework of the reflection which would connect the term decentralization with the mode state in its historical process. Indeed, algeria is rooted in its space and its history. Therefore, one wouldn't understand much of the problems of decentralization if we didn't mention the post-colonial past and neither would one understand it, if we didn't discuss the colonial period and what occured just before it. Viewed from that angle, decentralization can only be seen as a continual source of questioning on the state and evolution of society. We thus plan to reconstruct his debate focusing some of its striking elementss, on the basis of the notion of network and which the historical and present teaching it provides, in relation to decentralization.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 340 f
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque :
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TD MON.1990-21
  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : JTH 90 DJO
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.