Contribution à l'étude de la désorption laser in situ de médicaments : cas de l'amiodarone

par Nadine Sanchez

Thèse de doctorat en Chimie-physique

Sous la direction de Jean-François Muller.

Soutenue en 1990

à Metz .


  • Résumé

    Ce travail, concernant l'étude de la désorption laser in situ de l'amiodarone, comporte trois parties principales: la première est relative à l'étude de la fragmentation de l'amiodarone en spectrométrie de masse et à la reconnaissance des différents fragments. Nos résultats par désorption laser sont en accord avec le concept de la formation préférentielle des ions à nombre pair d'électrons. En effet, les ions majoritaires répondent d'une part à ce critère et, d’autre part, on explique leur présence à partir de l'espèce moléculaire protonée, formée principalement par désorption laser. Dans la deuxième partie, nous avons exploré la potentialité de la microsonde LAMMA pour la localisation de cibles organiques dans un tissu biologique. Le cas de l'amiodarone est étudié d'abord dans une matrice polymérique, ensuite dans un tissu biologique enrobe. L'analyse des cryocoupes est également abordée. Nous montrons ainsi qu'au-delà d'un certain seuil de concentration (variable selon le polymère d'enrobage), des interactions physico-chimiques sont prépondérantes et empêchent la détection de la molécule cible. L'effet de longueur d'onde représente toutefois un espoir de détecter l'amiodarone in situ si celle-ci se fixe dans certaines zones cellulaires avec un taux supérieur à 1%. La difficulté de détecter l'amiodarone en matrice complexe nous a amené à optimiser le signal du pic moléculaire. Aussi, la troisième partie de ce travail est consacrée à la désorption assistée de l'amiodarone par microsondes LAMMA et FTSM. Nous nous sommes attachés à mettre en évidence les effets de matrice ainsi que les effets de longueur d'onde sur la détection du pic quasi moléculaire (M+H)+ de l'amiodarone. Nos résultats permettent de proposer une nouvelle matrice de désorption susceptible d'être utilisée comme polymère d'enrobage des tissus biologiques à une longueur d'onde donnée

  • Titre traduit

    Contribution to the in-situ laser desorption study of drugs : the case of amiodarone


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (206 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 196-206

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. Bibliothèque du Saulcy.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.