Le discours de la transgression : lecture sémiotique des historiettes du Marquis de Sade

par Marion Colas-Blaise

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de André Petitjean.

Soutenue en 1990

à Metz .


  • Résumé

    Une analyse conduite à la lumière de la théorie sémiotique de l'école de Paris révèle que le discours de la transgression, tel qu'il se construit dans les historiettes du Marquis de Sade, destinées à la publication non-clandestine, se constitue à partir de dépendances et de déterminations externes : perpétuant l'épistème et l'écriture classiques, elles sont à la fois réaffirmées et dépassées. Les décalages sont opérés en vertu de la stratégie, énoncive et énonciative, du détour(-nement) dont le contrat de véridiction, impliqué déjà par l'appartenance générique des textes, est une composante. Ils sont saisissables surtout à travers une pluralisation des thématisations, étagées ou parallèles successives, et des "reclassements" axiologiques, installant des seuils de transgression graduables (compromis axiologique et modal, contre-discours). Se trouvent ainsi garanties la "recevabilité" des textes (concilier le "lisible" et le subversif, au-delà du cloisonnement discursif traditionnel) et la "narrabilité" (récursivité du transgressif à l'intérieur de la structure de renvoi posé/nié ; indécidabilité axiologique) des aventures

  • Titre traduit

    ˜The œdiscourse of transgression : a semiotic reading of the historiettes of the Marquis de Sade


  • Résumé

    In the light of semiotics, the discourse of transgression, as it takes shape in the historiettes of the Marquis de Sade, destined to non-clandestine publihing, enhances external constraints perpetuating classical episteme and writing (in particular, through emphasizing their veridictory character) and giving the basis for innovation. Thus emerges a major component of the persuasive strategy of "detour (-nement)" (diversion and subversion), which implies, furthermore, the graduation of transgressive steps and, especially, modal and axiological compromise as a type of mediation to be grasped and described on different levels of the generative process (multiplication of superposed parallel thematizations, modifications of figurative configurations and paths). The discourse of transgression is characterized by an oscillating movement (recursiveness of transgression), implying "domesticated" trangressions subordinated to some general finality, positively connoted (from the point of view of society), and "independent" ones, perfectly gratuitous and therefore durably provocative. This leads, finally, to a precarious situation of axiological indetermination

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (377 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. [357]-371

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. Bibliothèques Metz et Moselle.
  • Non disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH.MF.METZ.LETT.1990
  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la Documentation et de l'Edition. Bibliothèque universitaire Lettres et sciences humaines.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.