Lambese : naissance et developpement d'une cite romaine (des origines a l'epoque des severes)

par Agnès Groslambert

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Yann Le Bohec.

Soutenue en 1990

à Lyon 3 .


  • Résumé

    Dans notre etude, nous avonse cherche a demontrer les liens entre la cite et le camp legionnaire. Dans une premiere partie, nous nous sommes attaches a l'etude des conditions de la naissance de la cite. Nee d'imperatifs militaires, la cite favorisa la sedentarisation des nomades et une agglomeration civile se justaposa au camp. La presence militaire favorisa la romanisation de la vie sociale a lambese. La romanisation se materialisa par la construction d'edifices "classiques" des cites romaines (forum, arcs, amphitheatres, thermes, aqueducs, routes) et par l'adoption des institutions municipales romaines. La romanisation fut inegale selon les milieux et lambese fut geree par les notables. On retouve a lambese, les trois etapes de l'evolution religieuse de l'empire. Les religions indigenes persisterent tout en laissant s'implanter et se developper les cultes romains. Puis nous assistons a l'essor des cultes etrangers. L'existence de lambese est liee a la place que les empereurs lui ont attribuee dans la defense de l'empire. On s'explique ainsi, sa naissance en 81, son essor du ier au iiie siecle et son declin lors de la dissolution de la troisieme legion auguste avec la "gran,de crise" de 238.

  • Titre traduit

    Lambaesis : birth and development of a roman (from the origins to severians)


  • Résumé

    In our study, we have tried to emphasize the links existing between the city and the legionary camp. First, we have been devoting to the study of the conditions of th city bitth. Born from military needs, the city favoured the settling of nomades and a civil builtup area was added to the camp. The presence of an army favoured the romanization of socail life. This romaniza tion was materialized by the building of classic edifices typical of roman cities (form-archways-amphitheatres-thermae-aqueducts-roads) and by the adoption of the roman city institutions. The degrees of romanization varied according to the social bacvkgrounds and bambaesis was mainly ruled by influent persons. We may find there, the three steps of the religious evolution of the empire. The local religious remained, but the roman worships settled and developed in the meantime. Then, we attended the rise of foreign worskips. The very existence of lambaesis is linked with the importance the emperors gave it in the empire defence. So, may be xeplained, its birth in 81, its growing form the irt to the iiird century and its decline together with the disbandement of the tertia augusta with the "big crisis" of 238.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2011 par CEROR à [Lyon] et par Diff. De Boccard à Paris

Lambèse sous le Haut-Empire (Ier-IIIe siècles) : du camp à la cité


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (XXIV-628 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 205183/1990/1
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2011 par CEROR et par Diff. De Boccard à [Lyon]

Informations

  • Sous le titre : Lambèse sous le Haut-Empire (Ier-IIIe siècles) : du camp à la cité
  • Dans la collection : Collection du Centre d'études et de recherches sur l'Occident romain, CEROR , 36
  • Détails : 1 vol. (193 p.- 29 p. de pl.)
  • ISBN : 978-2-904974-39-7
  • Annexes : Bibliogr. p. [105]-112. Notes bibliogr. en bas de pages. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.